AccueilChroniques2mins chroniquesVeonity - Elements of Power

Veonity – Elements of Power

Les suédois de Veonity sortent leur 5ème album, « Elements of Power ». Un album plaisant qui parvient avec habilité à nous tenir en haleine et à susciter l’intérêt pour une formation peu connue mais qui trace son petit bonhomme de chemin. Chronique :

Un groupe de Power metal venu de Suède

Difficile de se frayer une place dans la grande famille du Power metal suédois lorsque la maison a pour gardien Sabaton, Hammerfall ou encore Bloodbound. Fort de ses 5 albums et maintenant presque 10 ans d’existence, Veonity se construit pourtant une belle carrière.

Le groupe est composé de 4 membres : Sköld au chant, Lundstörm à la guitare, Lidre à la basse et Kollberg à la batterie (batteur actuel de Majestica, autre groupe suédois). A noter que Siegfried Samer, chanteur de Dragony (groupe de Power autrichien) prête sa voix sur la chanson éponyme de l’album.

Un album concept de Power metal symphonique 

Musicalement, Veonity emprunte au Power metal symphonique. Une abondance de chœurs, une production énergique et une rapidité d’exécution des rythmes bien servis par la voix d’Anders Sköld qui accompagne les instrus. 

Comme il est de rigueur dans le Power metal, le groupe élabore des albums concepts sur une multitude de thème façon Orden Ogan. Le premier opus de Veonity nous transporte à l’âge des gladiateurs. Le second : vers l’espace ! « Legend of the Starborn », troisième album amène l’auditeur à l’âge viking, puis « Sorrows », quatrième album explore l’âme humaine.

Avec « Elements of Power », Veonity nous berce dans l’heroic fantasy classique : le monde est en danger, la race humaine en péril ! Le salut se fera avec un petit garçon, amené à devenir un héros pour sauver l’humanité. Rien de neuf côté narration, mais malgré tout, le groupe parvient à retenir notre attention par sa musique.

La chronique :

Il est courant dans le Power metal de faire des albums à rallonge de 50 minutes voir de plus d’une heure, avec en prime un étalage de technicité et de mélodies aux notes multiples à en faire tourner la tête. « Elements of Power » et ses 46 minutes au contraire, s’écoute facilement. Le second bon point de cet opus est en ce qui concerne sa construction. Les titres se succèdent avec facilité et une diversité de rythmes et de sons qui font du bien au cerveau.

Si à la première écoute, Veonity peut faire penser à certains groupes sympho aux accents électro façon Temperance ou Amaranthe, le groupe parvient avec sa série de riffs et son rythme à se dégager de cette image.

Les titres à retenir :

  • Altar of Power : Un titre qui se distingue par sa construction. Les claviers sont déployés avec force et puissance, on se laisse prendre par le refrain. Un titre franchement bien foutu.
  • Elements of Power : chanson éponyme, on retrouve derrière le micro le chanteur de Dragony, Siegfried Samer. Musicalement, c’est réussi, le groupe parvient à nous plonger dans son univers d’heroic fantasy.

C’est pour vous si…

  • Vous voulez un peu de fraicheur dans le paysage du Power metal. Certes, Veonity n’invente rien, mais fait du bien dans le paysage musical par son dynamisme et par des titres relativement bien construits.
  • Des chansons sans prises de têtes et des refrains que l’on peut reprendre en chœurs ? Alors cet album est pour vous !

Ce n’est pas pour vous si…

  • Le Power metal sympho ce n’est franchement pas votre came. Trop de groupes reprennent ce concept, vous voulez un peu de changement.
  • Vous voulez un chant mélodique, lyrique, haut et clair. Ander Sköld à une voix criarde qui peut en rebuter certains.

Sortie : 18 février 2022
Label : Scarlet Records
Genre : Power metal symphonique

Facebook

1. Beyond the Realm of Reality
2. The surge
3. Altar of Power

4. Elements of Power
5. Gargoyles of Black Steel
6. Dive into the Light
7. Facing the Water
8. Blood of the Beast
9. Curse of the Barrens Plains
10. Return to the Land of Light

NOTRE AVIS

Un cinquième album qui est dans l'ensemble réussi. Véonity parvient à nous présenter un bon opus, diversifié, riche et plaisant à écouter. Avec "Elements of Power", les suédois sont peut-être à un tournant de leur carrière. Un groupe à surveiller de près !
Composition
7,5
Arrangements
8,5
Écriture
7
ClemPMF
ClemPMF
Issu d'un croisement entre le punk des Ramones et le Heavy de Def Leppard, ce poitevin aux goûts vestimentaires douteux trouve l'illumination musicale lors d'une ténébreuse soirée après la découverte du Power Germanique. Freedom Call et Axxis demeurent sa référence évidente, mais la scène italienne de Rhapsody fait de lui un homme volage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Un cinquième album qui est dans l'ensemble réussi. Véonity parvient à nous présenter un bon opus, diversifié, riche et plaisant à écouter. Avec "Elements of Power", les suédois sont peut-être à un tournant de leur carrière. Un groupe à surveiller de près ! Veonity - Elements of Power