Hammer King – König und Kaiser

König und Kaiser, le nouvel album d’Hammer King, roi de l’efficacité

Décidemment, rien ne semble pouvoir arrêter Hammer King, qui s’apprête à sortir « König und Kaiser », sixième album du groupe allemand et, surtout, le troisième depuis 2021. Une productivité assez hors-norme, pour une formation qui mise tout sur l’efficacité.

Hammer King n’a pas de temps à perdre. A peine annoncé, c’était en janvier dernier, voilà déjà le nouvel opus du groupe qui débarque entre nos mains. Si le groupe peut se targuer d’une carrière longue d’une petite dizaine d’années, c’est surtout à partir de 2021 et la sortie de « Hammer King » qu’il a pris une nouvelle dimension. Un statut qui sera confirmé par l’excellent « Kingdemonium » en 2022.

La productivité de Hammer King s’explique par une philosophie très simple : faire ce pour quoi on est bon. Un état d’esprit que nous a expliqué Titan Fox V, chanteur et leader du groupe, dans une récente interview : « Pour moi, le Heavy Metal est une musique où parfois il ne faut pas trop se poser de questions. Tu y vas à fond ! ».

Un album Heavy/Power très réussi

Fidèle à son style, Hammer King entend donc poursuivre sa route sur le même chemin, celui du Heavy/Power à la sauce épique, comme l’ont fait les pionniers du genre que sont Manowar ou Hammerfall.

Le ton est donné d’entrée de jeu avec « Hailed by the Hammer », qui offre ce que l’on attend d’un album comme celui-ci : des riffs aiguisés, une grosse basse et un matraquage en règle des fûts.

Si la recette est basique et mainte fois éculée, il n’en reste pas moins qu’elle ne fonctionne qu’à la condition de rassembler l’ensemble sous une partie mélodique efficace et inspirée. Et à ce petit jeu là, Hammer King se montre particulièrement affuté.

Que ce soit sur « The Devil Will I Do », sur « Kingdom of Hammers and Kings  mais plus encore sur la chanson-titre « König und Kaiser », le groupe fait preuve d’une belle maîtrise des chœurs et des harmonies et parvient à embarquer son auditeur grâce à des refrains la encore aussi simples qu’efficaces. Un concept que l’on retrouve jusqu’aux titres des chansons, dont la plupart mettent en avant la figure du « Roi au Marteau », la mascotte du groupe, qui est une nouvelle fois au centre des débats. Disons-le clairement, l’histoire est anecdotique et ne sert que de prétexte pour balancer les décibels.

Un peu de répit dans un monde brut

Conscient, ou non, qu’évoluer dans un style très cloisonné peut entrainer une petite lassitude à la longue, Hammer King a eu l’excellente idée d’apporter un peu de nuance à son album, en y ajoutant deux morceaux qui tranchent nettement avec le reste.

Le premier est « King of Arabia », titre qui, comme son nom l’indique, nous invite à l’exotisme. Avec son riff très orientalisant, proche de celui de « Wherever I May Roam » de Metallica, « King of Arabia » se débarque instantanément par une atmosphère façon péplum de la grande époque. Son pont permet également d’apprécier la qualité des musiciens qui entourent une partie vocale qui s’aventure davantage dans les aigus. Une petite douceur à consommer sans modération.

Le second morceau est « Gates of Atlantia », une chanson de plus de 7 minutes clôturant l’album et qui se détache du reste par son rythme plus mesuré et son esprit résolument onirique. On y retrouve notamment des passages très doux à la guitare sèche et des chœurs une nouvelle fois parfaitement dosés et qui nous entrainent dans un véritable voyage vers la mystérieuse cité engloutie.

Une belle façon de refermer un album encore une fois plein de maitrise.

Détails de l'album

Date de sortie :
22 mars 2024
Label :
Napalm Records
Genre :
Heavy/Power
Setlist :
01. Hailed By The Hammer 02. The Devil Will I Do 03. König und Kaiser feat. The Tribune 04. Future King 05. Kingdom of Hammers and Kings 06. War Hammer 07. Divided We Shall Fall 08. Kings of Arabia 09. I Want Chaos 10. Gates of Atlantia

NOTRE AVIS

Poursuivant son parcours à un rythme éfreiné, Hammer King délivre une nouvelle fois un album solide et plein de maitrise qui fera le bonheur des amateurs de Heavy musclé et efficace. Alors oui, on pourrait reprocher au groupe de trop rester dans sa zone de confort et de ne pas chercher à se renouveler mais ce serait un faux débat : Hammer King fait ce qu’il sait faire de mieux et le résultat est à la hauteur des attentes, tout simplement.
Composition
8
Arrangements
8
Écriture
8
AlexPMF
AlexPMF
Pirate des temps modernes chevauchant le monde sur son dragon, un violoncelle dans la main et une bouteille de bière dans l'autre. Mes références : Running Wild / Powerwolf / Gloryhammer / Rhapsody
Poursuivant son parcours à un rythme éfreiné, Hammer King délivre une nouvelle fois un album solide et plein de maitrise qui fera le bonheur des amateurs de Heavy musclé et efficace. Alors oui, on pourrait reprocher au groupe de trop rester dans sa zone de confort et de ne pas chercher à se renouveler mais ce serait un faux débat : Hammer King fait ce qu’il sait faire de mieux et le résultat est à la hauteur des attentes, tout simplement. Hammer King - König und Kaiser