AccueilChroniquesChroniquesManigance - Le Bal des Ombres

Manigance – Le Bal des Ombres

Manigance fait son grand retour après 4 ans d’absence avec « Le Bal des Ombres ». Le groupe de Power/Heavy metal français présente un line-up remanié suite au départ de deux membres historique du groupe. Chronique

L’un des pères fondateurs du Power metal français

La France est une scène mineure du Power metal par comparaison avec les scènes allemandes et scandinaves. Le genre ne prend son essor véritablement qu’à partir des années 2000 autour de quelques formations. Parmi celles-ci : Nightmare, Fairyland, Heavenly, et nos amis originaires du sud-ouest de la France, Manigance.

Manigance se distingue de ces autres formations par un chant en français et non dans la langue de Shakespeare comme il est coutume dans le Power metal. Le groupe débute sa carrière par un premier EP en 1997, « Signe de Vie » et enchaîne sur un premier album en 2002, « Ange ou Démon ». Jusqu’en 2018, la formation va sortir 5 albums studios et va devenir une vraie référence dans son domaine.

Manigance – Machination de l’album “Machine Nation” de 2018

Le style Manigance

Qu’on se le dise très clairement, il est difficile en France de faire du Power metal dans la langue de Molière. Le côté épique, guerrier, fantastique et chevaleresque sonnent moins crédible dans notre si belle langue. Pourtant, Manigance dans les années 2000 marque les esprits avec ses textes centrés sur le destin, le voyage, la mort, les sentiments … bref, des thèmes auxquels l’auditeur peut aisément s’identifier. Rajouté à cela une musique énergétique, des riffs de guitares bien placés, une batterie qui sonnent la charge et vous obtenez des titres qui restent dans la tête.

Le Bal des Ombres : un nouveau départ ?

Ce qui a longtemps fait partie de l’identité du groupe, c’est son chanteur, Didier Delsaux et sa voix si reconnaissable parmi d’autres. Après plus de 20 ans de bons et loyaux services, le chanteur a fait place à la voix féminine de Carine Pinto. Un héritage sacrément lourd à assumer mais il en faut plus pour inquiéter la nouvelle chanteuse. Autre fait notable, le départ de l’incontournable guitariste Bruno Ramos qui officie désormais dans Sortilège (autre groupe de référence du Heavy metal français). Pour « Le Bal des Ombres », c’est désormais Lionel Vizerie qui pose son style.

Pour le reste des membres, on retrouve Stéphane Lacoude à la basse, François Merle à la guitare et Patrick Soria à la batterie (depuis 2018).

Le Bal des Ombres doit marquer un nouveau départ pour le groupe qui se sait très attendu dans le milieu du Heavy/Power.

Un retour réussi

Dans l’ensemble Manigance nous présente un nouvel album solide avec des titres bien rythmés et orchestrés ne laissant pas de place pour un quelconque ennui. La formation parvient dès le premier titre Odysée à nous présenter une ambiance pesante par le biais de sa musique instrumentale, annonciatrice de grands évènements. Manigance enchaîne ensuite avec Sang Froid : l’utilisation de chœurs façon liturgique et l’utilisation du piano renforcent une certaine dramaturgie donnant ainsi un petit côté frison qui n’est pas déplaisant. 


Les amateurs de sonorités Power/Heavy metal devraient y trouver leur compte. La puissance des guitares couplée à la force de la batterie accompagnent parfaitement une Carine Pinto inspirée. Arrêt de mort parvient ainsi à illustrer la force musicale du groupe. Haute Trahison est certainement le titre le plus intéressant de par la dualité de voix, celle de Carine Pinto et celle du très efficace chanteur d’Existance, Julien Izard pour qui les qualités vocales ne sont plus à démontrer. Aux portes de l’oubli  présente une certaine accalmie avant que le côté speed d’Envers et contre tout ne laisse éclater la rage de la frontwoman, qui évoque par ce titre les violences conjugales que subissent les femmes.


Le groupe termine son album avec deux titres efficaces L’aube du combat et Légendaire survivant : des chansons au souffle épique, annonciatrice d’aventure, de baston.


Sortie : 18 mars 2022
Label : Verycords
Genre : Power/ Heavy metal

1. Odyssée
2. Sang froid
3. De vos outrances

4. Huis clos
5. Le bal des ombres
6. Arrêt de mort
7. Haute trahison
8. Eternité
9. Aux portes de l’oubli
10. Envers et contre tout
11. L’aube du combat
12. Légendaire survivant

NOTRE AVIS

Dans l'ensemble, Manigance fait un retour remarqué. Le groupe parvient à nous présenter des titres dynamiques, bien orchestrés et structurés. Manigance confirme sa position centrale dans le Power metal français. Le pari était pourtant risqué : difficile en effet de prendre le relais d'un Didier Delsaux au chant, si emblématique. Carine Pinto assure l'essentielle derrière le micro au plus grand bonheur des fans
Composition
8.5
Arrangements
8
Écriture
7,5
ClemPMF
ClemPMF
Issu d'un croisement entre le punk des Ramones et le Heavy de Def Leppard, ce poitevin aux goûts vestimentaires douteux trouve l'illumination musicale lors d'une ténébreuse soirée après la découverte du Power Germanique. Freedom Call et Axxis demeurent sa référence évidente, mais la scène italienne de Rhapsody fait de lui un homme volage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dans l'ensemble, Manigance fait un retour remarqué. Le groupe parvient à nous présenter des titres dynamiques, bien orchestrés et structurés. Manigance confirme sa position centrale dans le Power metal français. Le pari était pourtant risqué : difficile en effet de prendre le relais d'un Didier Delsaux au chant, si emblématique. Carine Pinto assure l'essentielle derrière le micro au plus grand bonheur des fans Manigance - Le Bal des Ombres