Theragon – Lumina

Après un premier album très intéressant autour d’un univers épique, les espagnols de Theragon sont de retour avec un nouvel EP nommé « Lumina » composé de quatre titres qui, comme son nom l’indique est lumineux et, par conséquent, s’inscrit tout droit dans la même lignée que son prédécesseur !

L’Espagne, une contrée du Power Metal

On a tendance à ne pas le savoir, ou alors à l’oublier, mais l’Espagne possède une scène Power Metal vaste et authentique. Le public connaît forcément Dark Moor, groupe fondé fin des années 90 ayant connu un certain succès à tel point que le groupe a réussi à sortir de son pays et se faire un nom à l’étranger, mais il en existe bien plus encore.

Une particularité des groupes espagnols est que pléthore d’entre eux chantent dans leur langue d’origine : Avalanch (premier groupe fin des années 90), mais aussi Sylvania, Warcry, Dragonfly, Argion, Tierra Santa, Darksun, Phoenix Rising, Debler Eternia, Opera Magna etc. La liste est longue.

Peu d’entre eux chantent en anglais et, parmi eux, seuls ces noms nous viennent à l’esprit : Dark Moor bien entendu, Taken, Dawnlight et Theragon. Ce dernier vient de sortir un nouvel EP nommé « Lumina » et comme son nom l’indique, il nous emmène dans des contrées lumineuses !

Entre synthé Pop et orchestrations épiques

Le premier album « Where the Stories Begin » s’inscrivait dans une lignée où le synthé Pop et les orchestrations épiques ne faisaient qu’un. L’album était intéressant et permettait à Theragon de se démarquer de la grande scène espagnole. Ce nouvel EP « Lumina » ne déroge pas à la règle et réussit à convaincre de la même manière.

Theragon, à la manière de Freedom Call, arrive à composer des titres au refrain et au thème qui résonnent dans nos têtes dès la première écoute. C’est le cas du premier titre « Heartbound » qui, dès les premières notes du thème, nous entraîne et nous fait apprécier le morceau du début à la fin. Il s’agit d’un véritable hymne de Power où le synthé Pop rappelle Power Quest comme la voix sur le refrain épique fait penser à Avantasia.

Il en est de même pour « We All are One », la présence du synthé se rapproche aussi de Power Quest. Toutefois, le titre se présente plus comme le tube de l’EP à la façon d’un « The Final Countdown » de Europe, comme beaucoup de groupes ont pu faire (« Land of Light » de Freedom Call, « Vain Glory Opera » d’Edguy, « Eternal Fire » de Beast In Black etc.).

La scène finlandaise a également sa place au sein de cet EP, puisque « The Bird that Cannot Fly » puise dans une atmosphère Symphonique des derniers Nightwish mélangé à du Avantasia ainsi qu’à du Stratovarius. L’utilisation du piano rappelle amplement « Mother Gaia » de ce dernier d’ailleurs.

Pour conclure cet EP, le dernier morceau « In Valentia » combine parfaitement tous les éléments mentionnés précédemment. Une musique digne d’un Avantasia, avec un refrain entraînant comme à la manière de Freedom Call auquel on ajoute des chœurs et orchestrations joyeuses de Twilight Force. Le morceau est très plaisant et le groupe se fait même plaisir à chanter le thème du synthé par des « lalala » à la fin.

Détails de l'album

Date de sortie :
23 février 2024
Label :
Tornado Music
Genre :
Power Metal
Setlist :
1. Heartbound 2. The Bird that Cannot Fly 3. We All are One 4. In Valentia

NOTRE AVIS

Tout est entraînant au sein de cet EP, c’est ce que les Theragon cherche à faire et réussit à faire parfaitement. Seulement avec quatre titres mais d’une qualité indéniable, le groupe arrivera à convaincre les fans de Power sans exception. On espère maintenant que le deuxième album s’annoncera du même acabit. La scène espagnole est à surveiller de près avec Theragon !
Composition
9
Arrangements
9
Écriture
8
BenPMF
BenPMF
Musicien à ses heures perdues passionné de Power, les mélodies et orchestrations épiques illuminent son bonheur. Ce barde des temps modernes puise son inspiration du côté de Helloween et de Gamma Ray sous un air joyeux de Freedom Call. Son univers s’élargit aussi autour des contrées imaginaires de Stratovarius, Dragonforce, Avantasia, Rhapsody, Blind Guardian… Et bien d’autres encore !
Tout est entraînant au sein de cet EP, c’est ce que les Theragon cherche à faire et réussit à faire parfaitement. Seulement avec quatre titres mais d’une qualité indéniable, le groupe arrivera à convaincre les fans de Power sans exception. On espère maintenant que le deuxième album s’annoncera du même acabit. La scène espagnole est à surveiller de près avec Theragon !Theragon - Lumina