AccueilChroniques2mins chroniquesMarco Garau’s Magic Opera – The Golden Pentacle

Marco Garau’s Magic Opera – The Golden Pentacle

Créé par l’italien Marco Garau, “The Golden Pentacle” est un album de Power Metal symphonique totalement auto-produit qui met aux prises deux sorciers à la recherche du Pentacle d’Or… 

Magic Opera est un projet de Power Metal symphonique créé par Marco Garau (Derdian) avec la participation de Anton Darusso (Wings Of Destiny), Gabriel Tuxen (Seven Thorns), Matt Krais (ShadowStrike), Salvatore Giordano (Derdian) et Enrico Pistolese ( Derdian). “The Golden Pentacle” est un album-concept basé sur une histoire originale écrite par Marco Garau. 

Synopsis : « Dans un pays très lointain, sous le règne d’Amtork, le peuple vivaient en paix et en harmonie sous le règne du roi Leiber. Cependant, depuis longtemps perdure une querelle entre deux puissants sorciers. Le premier, Lord Kama, était un ami fidèle du roi. Le second, Sir Dohron, avait l’âme sombre et était fatigué du bonheur du peuple. Conspirateur, il préparait son plan pour prendre le contrôle et ainsi apporter la souffrance et l’esclavage dans le royaume. Pour y parvenir, il doit trouver un objet magique, très ancien et puissant, caché de nombreuses années auparavant par les ancêtres d’Amtork : le PENTACLE D’OR. Quiconque entrera en contact avec lui deviendra presque invincible. Le Seigneur Kama pourra-t-il trouver le Pentacle et éloigner Dohron ? » 

Globalement, l’album est une démonstration musicale. Les 6 musiciens de ce Magic Opera sont de véritables maestros. Toutes les compositions sont de grande qualité, avec des soli cliniques et une batterie dévastatrice, le tout porté par le clavier de Marco Garau, omniprésent sur l’ensemble de l’album. 

Sans nous attarder sur l’histoire (nous vous laissons écouter l’album pour vous en imprégner), nous pouvons déjà mettre le doigt sur ce son très caractéristique du Power Metal italien : un son inspiré de l’Opera, dans un esprit assez lyrique, porté par des riffs et soli agressifs et un chant clair.  

Les joutes instrumentales sont passionnantes. Ecoutez le clavier de Marcau Garau qui donne la réplique à ses deux guitaristes (Gabriel Tuxen et Matt Krais) sur le titre éponyme “The Golden Pentacle” ou sur “Elixir of Life”. Loin d’être à la traine, les prestations de Enrico Pistolese (basse) et de Salvatore Giordano (batterie) sont tout aussi remarquables.  

Le chant de Anton Darusso n’est pas en reste, faisant preuve d’une variété parfois déconcertante passant du chant clair à un growl maitrisé comme sur le très bon “Never-Ending Pain”. 

L’album s’écoule à un rythme particulièrement soutenu, accélérant ou ralentissant la cadence au gré de son histoire. Parfois à consonances burlesque (“Until The End of Time”, ““Never-Ending Pain”), il est avant tout un album épique, digne des meilleurs album-concept auto-produit de Power symphonique. 

Les deux titres à retenir :

  • Never-Ending Pain : Les chœurs, les riffs, le growl, les soli de grattes et de clavier, etc. Bref, un morceau complet et varié comme on aime ! 
  • Fight For The Glory : Le type de morceau à la Manowar que vous mettez dans vos oreilles avant de partir au combat. Peut-être bien le meilleur titre de l’album avec notamment un excellent solo de clavier. 

C’est pour vous si…

  • Les concept-albums issus de la High Fantasy vous attirent 
  • Le Metal Opera, c’est votre dada

Ce n’est pas pour vous si…

  • Les albums sur-rythmés vous fatiguent 
  • Vous n’avez toujours pas fait le deuil de la Coupe du Monde 2006 (faut passer à autre chose les gars !) 

Sortie : 19 février 2021
Label : auto-produit
Genre : Power Metal symphonique

01. The Golden Pentacle
02. Elixir of Life
03. Keepers of the Nigh
04. Never-ending Pain
05. Fight for the Victory
06. The Secret of the Sea
07. The Sacred Legacy
08. Free Again
09. The Other Side
10. Thief of Souls
11. Until the End of Time

NOTRE AVIS

Le Magic Opera de Marco Garau est l'exemple d’un Metal Opera réussi. Allier le monde de l'Opera à celui des guitares saturées n’est pas un exercice facile, et nombreuses sont les formations qui se sont plantées. “The Golden Pentacle” est le résultat d’un travail acharné, passionné même, riche d’une production très léchées pour un album auto-produit.
Composition
7
Arrangements
8
Écriture
8
FabPMF
FabPMF
Né d’un amour interdit entre un conteur nain et un dragon femelle, je n’ai jamais cessé de me passionner pour les Histoires épiques de l’Humanité qu’elles se soient produites sur notre monde ou dans les grimoires de l’enchanteur Eusæbius… Mes références : Sabaton / Helloween / Blind Guardian / Demons & Wizards

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Le Magic Opera de Marco Garau est l'exemple d’un Metal Opera réussi. Allier le monde de l'Opera à celui des guitares saturées n’est pas un exercice facile, et nombreuses sont les formations qui se sont plantées. “The Golden Pentacle” est le résultat d’un travail acharné, passionné même, riche d’une production très léchées pour un album auto-produit. Marco Garau’s Magic Opera – The Golden Pentacle